Nombreuses sont les entreprises  qui décident d’externaliser une partie de leur organisation. Certaines missions requièrent en effet du temps ou des  compétences spécifiques dont l’entreprise donneuse d’ordre ne dispose pas. Dans ce cas de figure, il est courant d’avoir recours à l’externalisation d’un ou de plusieurs processus d’affaires, une externalisation autrement appelée Business Process Outsourcing (BPO)

 

En quoi consiste le BPO ?

Le Business Process Outsourcing peut être défini comme la sous-traitance d’un processus métier à une société externe à l’entreprise.

Cette externalisation relie l’entreprise à un prestataire spécialisé par un contrat à long terme. Ces délégations peuvent concerner multiples tâches telles que la maintenance des sites, les achats, la comptabilité, la création des logiciels, le commerce ou encore la gestion des appels.

On peut différencier trois types d’externalisation :

Si elle est dans le même pays il s’agit de BPO onshore, si elle est dans une même zone géographique on parlera de BPO nearshore et enfin nous nous situons en BPO offshore si le prestataire est localisé dans un pays éloigné.

Néanmoins une différence existe entre l’outsourcing et la sous-traitance. Cette dernière se traduit par un contrat à la tâche, tandis que le en BPO implique un contrat à long terme dont l’entreprise gardera le pilotage.

 

Qui est concerné par le BPO ?

Toute entreprise peut avoir recours à l’externalisation, quelle que soit sa taille, l’outsourcing ne se limite pas qu’aux grandes entreprises. Il est possible de confier aussi bien des tâches chronophages, que des activités nécessitant des compétences très spécifiques. Plusieurs raisons poussent aujourd’hui les entreprises à vouloir sous-traiter certains process métiers, notamment la concentration sur le cœur de métier afin de se décharger de certaines tâches, de gagner en souplesse et de disposer d’un large choix de prestataires. Le BPO est également un levier permettant la maîtrise de ses ressources humaines tant au niveau du coût que de la flexibilité. 

Aujourd’hui avec le progrès des nouvelles technologies et la dématérialisation de l’espace de travail, le nombre d’activités pouvant être potentiellement externalisées sont désormais illimités, à titre d’exemple, la gestion de la paie, le recrutement, les achats, le service client et la force de vente.

 

Quels sont les avantages du BPO ?

Multiples sont les avantages du Business Process Outsourcing. 

Si l’on parle de BPO offshore, le premier avantage majoritairement cité reste celui du coût. Le coût des ressources humaines étant moindre, c’est souvent le premier avantage cité qui jusqu’ici était souvent mis en opposition avec la qualité des prestations. Depuis quelques années à présent, le second avantage le plus régulièrement cité est justement la qualité et le gain en performance qui sont devenus un véritable argument du BPO. 

En effet, externaliser auprès de sociétés spécialisées dans leurs domaines d’activité offre bien évidemment aux donneurs d’ordre une meilleure qualité et un gain en productivité sur des tâches qui sont alors mieux maîtrisées.

En dernier point, l’externalisation du process métier permet à l’entreprise cliente de se concentrer sur son cœur de métier. 

 

Qu’en est-il des inconvénients du BPO ?

Choisir d’externaliser tout ou partie d’une activité n’est pas une décision facile pour une entreprise car elle  présente également son lot d’inconvénients.

Parmi les inconvénients du BPO, il y a la maîtrise du savoir-faire. Externaliser une partie de son activité est à la portée de tous à condition d’avoir une bonne maîtrise de ses processus et une bonne connaissance de son besoin. L’enjeu prioritaire ici réside dans la bonne communication entre l’outsourceur et l’entreprise donneuse d’ordre. C’est pour cela qu’il est primordial de bien choisir son prestataire en BPO.

Également, l’outsourcing peut impliquer des fois des coûts imprévus. A cause d’une sous-estimation de la quantité du travail nécessaire. Ce qui peut nécessiter plus de moyens, de temps et de ressources. On retrouve encore une fois l’importance de bien maîtriser son besoin. 

En conclusion, le business process outsourcing est un levier de croissance à ne pas négliger. Il est primordial pour le donneur d’ordre d’avoir une bonne maîtrise de son projet, et d’être accompagné par le bon partenaire BPO afin de garantir le succès de son externalisation. Cette dernière peut conduire à une baisse des coûts pour le donneur d’ordre, un gain en performance opérationnelle ainsi qu’un gain de productivité. Les possibilités d’externalisation sont infinies, il suffit de faire appel au bon prestataire disposant des bonnes compétences sur vos sujets.